Nouvelles de la ferme de la Castelle

Chères et chers amapien(ne)s,

Je souhaite pour cette nouvelle année que vos vœux , souhaits, envies  se réalisent, que cette année soit  pleine de moments forts, d’émotions et de bonnes surprises.

Je souhaite vous revoir aux prochaines distributions , aux visites de ferme et   continuer à échanger avec vous sur les actualités  du monde agricole .

Bonne Année 2024

Bilan 2023

En ce qui concerne les livraisons, il y a eu 2 livraisons en 2023 une au printemps et une en automne  

Pour 2024 , ce sera pareil , juste 2 livraisons , une mai / juin et une à l’automne plutôt en novembre , il est difficile pour moi de définir une date précise, je suis tributaire de la pousse de l’ herbe et si il y en a encore beaucoup en automne , le troupeau reste en estive jusqu’aux premières neiges.

En ce qui concerne les colis , ceux de printemps seront composés de viande à griller, steaks hachés , un peu de bœuf en cube pour les tajines , ceux d’ automne la composition classique à griller et à cuisiner.

J ‘ai obtenu le Label HVE haut la main: pas d’engrais , pas de pesticides, juste des landes et parcours . Bon, pour la planète , je ne ferai pas imprimer de jolis autocollants que vous jetterez avec l’emballage  du colis de boeuf 

Il serait agréable pour les nouveaux adhérents et pour les anciens aussi de prévoir une date de visite de ferme sur une journée avec pique nique en mai , juin ou début juillet quand les vaches sont en estive . 

En ce qui concerne l’élevage , étant passée de 33 vaches mères à 14 , la prédation se révèle être très impactante sur mon revenu . Tout comme le passage de 33 à 14 mères .

J’ai perdu 2 veaux en 2023 , prédatés non indemnisés , je n’ai pas  retrouvé les restes des veaux .

Au niveau travail, toujours beaucoup de maintenance de clôtures surtout avec toutes ces tempêtes, beaucoup de broyage pour maintenir les ouvertures de milieu réalisées les 10 dernières années.

Les projets 2024: vacances, vacances, vacances… et bien non , pas pour cette nouvelle année . Il faut refaire le parc de contention des bovins afin d’être plus en sécurité lors des interventions de soins, tri, prophylaxie, bouclage des veaux … il faut démonter des clôtures, déplacer des clôtures, poser de nouvelles clôtures… 

L’achat  de quelques vaches et d’un nouveau taureau est aussi prévu. 

2023 , année de foin , année de rien , ce fut la première année où j’ai dû transporter de l’eau pour mes animaux , les sources étant taries.  Il va falloir revoir  ses pratiques d’ élevage pour s’adapter au réchauffement climatique: modifier les pâturages tournants, changer des périodes de pâturages des quartiers à l’ adret ou à l’  ubac , déplacer des clôtures pour avoir un accès à l’eau …. 

En ce qui concerne l ‘éleveuse, toujours des problèmes de tendinite au coude et des ménisques qui ne sont plus tout neufs. 

Je vous remercie de me soutenir en continuant d’acheter un peu  de bœuf , de soutenir le pastoralisme et les petits producteurs.   

Au plaisir de vous revoir au printemps

Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *